Développement durable

Le 31e colloque, un événement écoresponsable!

49640335_388425045246343_8354754943218876416_n

En plus d’organiser un colloque qui parle de solutions en environnement, nous avons le plaisir de vous annoncer que celui-ci sera un événement écoresponsable. Pourquoi organiser un événement écoresponsable alors que nous pourrions réduire nos coûts en faisant autrement? Tout simplement parce que les étudiants de la maîtrise en gestion de l’environnement ont à cœur le développement durable et veulent transmettre leurs valeurs à la société.

En effet, le comité du développement durable s’assure que le 31e colloque respectera les critères de la norme BNQ 9700-253. Pour classer la performance d’un événement selon cette norme, il faut que l’organisation accumule le plus de points possible, notamment en faisant des actions de réemploi, de recyclage et de tri des matières résiduelles. Des points sont également alloués pour la provenance des fournisseurs, l’utilisation d’aliments locaux ou biologiques, la gestion de l’énergie et la compensation des gaz à effet de serre (GES) liés au transport. Cette norme se comptabilise sur une échelle de 1 à 5, 5 étant la meilleure note possible. Pour l’année 2018, le comité de développement durable du colloque vise le niveau 5.

Photo de Colloque de l’AMEUS.

Au Québec, le transport est la principale source d’émission de GES. Afin de minimiser les émissions de GES liées au transport, une plateforme de covoiturage et un système de transport en autobus de Longueuil vers Sherbrooke seront organisés. En 2018, le Colloque de l’AMEUS a figuré parmi les finalistes pour le Grand Vivat et a remporté le prix Vivats Transport et efficacité énergétique. D’ailleurs, vous serez heureux d’apprendre que les émissions de GES générées par le transport des invités de l’événement seront compensées en double. Avant le colloque, il est estimé que 4 tonnes de CO2 équivalent seront émises par l’ensemble des participants, incluant les conférenciers et le comité organisateur. Cependant, une comptabilisation précise sera effectuée la journée même, afin de s’assurer de l’exactitude de la donnée finale. Le chiffre obtenu sera compensé financièrement en double en dons à l’organisme Ecotierra.

En plus, comme prévoit la norme BNQ, le comité logistique favorisera la sollicitation de fournisseurs locaux, l’utilisation de matériel audiovisuel du centre culturel (réduction à la source), ainsi que l’utilisation de vaisselle de porcelaine (réutilisable).

Dans une optique d’implication sociale et de valorisation des aliments non touchés, les surplus alimentaires générés lors du colloque seront redistribués à Moisson Estrie, un organisme local qui vient en aide aux gens dans le besoin dans la région de l’Estrie. Finalement, par l’addition de toutes ses actions de réduction à la source, le comité de développement durable vise une moyenne de 4 g de déchets ultimes par personne le jour du colloque.

Ecotierra_logo-2014_PNG

ECOTIERRA est un développeur de projets forestiers et agroforestiers durables ayant des impacts socio-économiques et environnementaux majeurs. Son succès découle de son engagement à développer des partenariats solides et durables, en encourageant la responsabilité sociale, l’approvisionnement responsable, tout en utilisant les bénéfices de la finance carbone afin d’optimiser les chaînes de valeur et ainsi assurer la gestion durable du paysage. Ses projets génèrent des crédits de carbone de haute qualité, indicateurs des performances environnementales des activités réalisées, mais également des impacts sociaux économiques qu’ils ont sur les populations impliquées. L’achat d’un crédit carbone avec Ecotierra inclut :

  • un crédit de carbone compensatoire certifié provenant du projet Bosques Amazonicos du Pérou (1 tonne éq. CO2);
  • la plantation d’un arbre sur les terres de l’Université de Sherbrooke;
  • une contribution, à hauteur de 20 % du crédit, au développement de l’énergie renouvelable à l’Université de Sherbrooke;
  • une contribution au financement de stages et bourses d’études en lien avec le domaine des changements climatiques et de la compensation carbone.

cafe-caus

Pour répondre à nos valeurs et aux critères de la norme de niveau 4, le traiteur choisi pour le colloque est le Café CAUS. Cette Coopérative de Solidarité encourage l’achat de produits locaux et évalue régulièrement son impact quant à l’utilisation des ressources, afin d’adapter sa gestion des matières résiduelles (GMR).

moisson-estrie-logo

Moisson Estrie accompagne chaque année des milliers de gens de chez nous, de façon directe ou par l’intermédiaire d’organismes. À travers leur service d’entraide alimentaire, leurs plateaux d’insertion à l’emploi, la récupération et la transformation de denrées, ils donnent accès aux ressources qui font toute la différence. Moisson Estrie, un secours direct à 1500 personnes chaque mois.


       cufe                                         


Publicités